Bûche aux marrons et au chocolat


Desserts de fêtes, Les infractions sucrées / samedi, décembre 22nd, 2018

Article 22 du Code de la Gourmandise : « Pour le bien-être de vos invités, bannissez la crème au beurre de vos bûches ».

En général, je fais partie de ces personnes qui ne font des bûches que le jour de Noël comme elles ne font des galettes des rois que en janvier et des beignets que pour Carnaval… Mais pour vous proposer de nouvelles recettes, je me suis mise un peu plus tôt aux fourneaux et j’ai donc réalisé cette bûche aux marrons et au chocolat pour l’anniversaire de mon papa (d’où la décoration 😅).

Je me suis inspirée d’une recette de La cuisine de Bernard pour le design de la bûche et pour le glaçage. En effet, cette bûche est originale car elle contient un biscuit roulé à la chantilly aux marrons qui est « emprisonné » dans une mousse au chocolat. Ma bûche n’a pas exactement le même rendu que prévu car j’ai voulu congeler ma bûche entre l’étape de la chantilly au chocolat et celle du roulé aux marrons et j’ai été trop généreuse donc mon roulé a pris beaucoup de place dans mon moule… Ma bûche ne s’est pas très bien démoulée, la chantilly au chocolat s’est en fait dissociée du biscuit roulé et donc, au final, après quelques retouches, ça ressemble à un gâteau roulé recouvert d’une chantilly et d’un glaçage…

Mais malgré tout …

… le goût est juste exquis. ! J’ai trouvé une super astuce pour garder la génoise très moelleuse et puis bon la crème de marron c’est un peu mon péché mignon donc forcément l’alliance chocolat et marrons c’était parfait 😅. En plus, la crème chantilly est très onctueuse, rien à voir avec l’éternelle bûche à la crème au beurre qui reste sur l’estomac.

Dans la recette que je vous livre, j’ai réduit la quantité de glaçage au chocolat de moitié car il m’en restait la moitié de la casserole…

Le moule à bûche que j’ai choisi fait 27 cm de longueur sur 11 cm de largeur et 7 cm de hauteur. Si votre moule est à peine plus gros, les quantités suffiront car j’ai pu refaire une petite bûche roulée avec le reste de génoise et il me restait aussi de la crème chantilly aux marrons.

Si vous n’avez pas de moule à bûche, vous pouvez prendre un moule à cake ou bien faites une bûche roulée traditionnelle que vous recouvrirez de crème chantilly au chocolat puis que vous glacerez 😉

Ingrédients :

Pour un moule de 27-28 cm de longueur soit 8 à 10 personnes

Crème chantilly au chocolat :

  • 300 g de crème liquide
  • 180g de chocolat noir
  • 10 g de sucre glace

Crème chantilly et mascarpone à la crème de marron :

  • 250 g de crème de marrons
  • Brisures de marrons glacés
  • 200 g de crème liquide
  • 200 g de mascarpone

Biscuit roulé :

  • 4 œufs
  • 150 g de sucre
  • 1 c. à café de levure chimique
  • 100 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • Du beurre pour le moule
  • Du sucre, de l’eau et de la vanille pour un sirop d’imbibage (facultatif)

Le glaçage :

  • 125 g de chocolat noir
  • 50 g de lait
  • 75 g de crème liquide
  • 10 g de beurre.

Déroulé de la recette :

Le gâteau roulé :

Préchauffez le four à 210°C.

Séparez les jaune d’œufs et les blancs.

Battez les jaunes et le sucre au batteur jusqu’à avoir un mélange mousseux.

Ajoutez la farine et la levure.

Montez les blancs en neige avec le sel puis incorporez les délicatement au mélange précédant.

Placez un papier cuisson beurré dans une plaque de four de la même longueur que celle de votre moule à bûche puis versez y la pâte.

Enfournez pour 10 minutes.

Voici maintenant l’heure de la fameuse astuce ! Tout d’abord, c’est bien connu, au moment de démouler un gâteau roulé, il faut le renverser sur un torchon humide recouvert d’un papier cuisson puis roulez le gâteau pour qu’il prenne sa forme. J’ai donc procédé comme tel mais au lieu de retirer le torchon tout de suite, j’ai fait le choix de laisser mon gâteau enroulé dans le torchon tout le temps de la préparation de ma bûche, c’est-à-dire bien 1h. Et au moment de le dérouler pour mettre ma chantilly, grande surprise, le gâteau était hyper moelleux et les bords n’étaient pas secs et cassants comme ils le sont d’habitude !

C’est d’ailleurs pour cela que je vous ai marqué que le sirop d’imbibage était facultatif ! Si vous décidez de le faire, faites simplement bouillir de l’eau et du sucre avec une gousse de vanille ou bien du sucre vanillé (je vous avoue que j’ai fait au pif).

La chantilly au chocolat :

En premier lieu, pensez bien à mettre vos fouets et votre saladier au frais pour que votre chantilly monte bien.

Faites fondre le chocolat au bain marie puis réservez.

Montez la crème chantilly bien ferme avec le sucre glace. Incorporez délicatement le chocolat tiède (moins de 35°) à l’aide d’une maryse. Faites attention à la température de votre chocolat, trop froid il s’incorporera mal, trop chaud il fera retomber votre chantilly.

Tapissez votre moule ou gouttière à bûche avec la crème chantilly au chocolat. Il doit y avoir environ 1cm d’épaisseur au fond et sur les bords. Réservez au frais pour que la chantilly prenne bien.

La chantilly à la crème de marrons :

Battez la crème et la mascarpone jusqu’à obtenir une crème chantilly bien ferme. Incorporez la crème de marron et les brisures de marrons glacés à l’aide d’une maryse.

Découpez votre génoise dans la longueur aux dimensions de votre bûche en prenant en compte l’épaisseur de chantilly au chocolat. Imbibez éventuellement votre génoise puis étalez la chantilly dessus et roulez la bien serrée.

Pour les plus gourmands d’entre vous, vous pouvez ajoutez une fine couche de crème de marrons purée avant d’étaler votre chantilly.

Sortez votre moule à bûche, égalisez la crème chantilly au chocolat à l’aide d’une cuillère puis mettez votre gâteau roulé dedans. Bouchez les trous avec la chantilly aux marrons, s’il vous en reste, remettez une dernière couche et lissez le dessous de la bûche.

Mettez votre bûche au congélateur au moins 4 heures. Au bout de ce temps, passez le moule au sèche-cheveux pour un meilleur démoulage.

Le glaçage :

Préparez le glaçage en mettant tous les ingrédients dans un bol. Faites fondre au bain-marie.

Posez votre bûche sur un grille au dessus d’une plaque garnie de papier sulfurisé.

Versez votre glaçage, celui-ci doit être tiède pour ne pas faire fondre la chantilly.

Mettez la bûche au frais au moins 4 heures pour que le glaçage prenne et que l’intérieur décongèle.

Décorez par exemple avec des marrons glacés ou bien avec de la chantilly. Bonne dégustation et surtout un joyeux Noël 🎄 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.